FANDOM


La Bataille de Dorú Areaba était une des plus importantes batailles durant la Guerre des Dragons. Elle a entraînée la Chute des Dragonniers et la paix, qui avait été établie dans l'Alagaësia il y a des siècle, pris fin.

Contexte

Galbatorix, rendu fou par la perte de Jarnunvösk, s'est vu refuser un autre dragon. En conséquence, il s'est convaincu que les Dragonniers étaient responsable e la mort de sa dragonne. Ainsi il planifia sa vengeance. Il a tué un Aîné, son ancien allié et pris la fuite après avoir pris son Eldunarí. Dans la nature, il a brisé la volonté de l'Eldunarí et gagna le soutien de Morzan.

Avec l'aide de Morzan, il s'est faufilé dans la région où il a tué un autre nouveau Dragonnier et a volé son dragon nouvellement éclos. En utilisant des arts sombres, les partenaires tordis l'esprit du nouveau dragon, Shruikan, pour qu'il devienne la nouvelle monture de Galbatorix. Pendant les prochaines années, Galbatorix et Morzan ont attendus dans le désert que le dragon grandis en taille et en puissance. Pendant l'intervalle, ils ont concoctés un plan pour recueillir des adeptes et complotèrent pour dominer l'Alagaësia.

Les Parjures, un groupe de Dragonniers désenchantés et assoiffés de pouvoirs, ont rejoint la cause de Galbatorix. Le groupe s'est mit alors à chasser des dragons sauvages pour s'emparer de leur Eldunarí, afin d’accroître leur leur puissance et leur pouvoirs pour utiliser la magie. En tuant tous les Dragonniers et les Dragons qu'ils rencontrèrent, le groupe a accumulé méthodiquement leurs réserves d'énergie pour renverser les Dragonniers.

La Bataille

Les Parjures sont descendus sur l'île, soutenus par la force d'une dizaines d'Eldunarí à leur disposition. Avec le soutien des Eldunarí qu'ils avaient capturé, les Parjures étaient plus puissants que la plupart des Dragonniers sur l'île et en dépit de leur nombre, les Dragonniers ont été lentement mais sûrement vaincus.

Galbatorix tua le dragon de Vrael, Umaroth, ou plutôt le corps du dragon puisque son Eldunarí avait été caché dans la Crypte des Âmes. Saphira I, la dragonne de Brom fut tuée par Morzan et Brom perdit en même temps son épée, Undbitr. D'innombrables Dragonniers ont été tués à la fois sur le sol et dans l'air, qu'ils se soient battus à dos de Dragon ou pas. Vrael, le plus puissant des Dragonniers se battit en duel avec Galbatorix en personne. Utilisant l'esprit et les épées, les deux adversaires se sont battus tout au long de la bataille jusqu'à se que Galbatorix soit vaincu. Seulement, Vrael hésita avant de frapper son adversaire. Galbatorix profita alors de cette hésitation pour violemment le frapper sur le côté. Grièvement blessé, Vrael quitta l'île et prit la fuite dans la montagne d'Utgard[1].

Belgabad et les dragons sauvages, ne pouvant pas contrôler la magie ne purent fait mieux. Eux aussi ont été tués en grand nombre par les Parjures. Beaucoup de mères qui avaient nichés leurs œufs dans la Crypte des Âmes ont péries dans la lutte désespérée. Ils ont été vaincus, même avec leur énorme puissance, ou asservis sous la forme de leur Eldunarí[2].

Thuviel, un Dragonnier elfique qui avait perdu son dragon un mois avant la bataille, a jeté un puissant sort dans une tentative désespérée de tuer les Parjures. Bien qu'il eut l'envie de mourir, il resta fidèle envers les Dragonniers et obtenu la libération qu'il avait désespérément besoin pour le combat[2]. Il convertie alors son corps en énergie, afin de libérer une énergie qui s'est détruite lors d'une puissante explosion semblable à une détonation d'antimatière[3].

La plupart des Parjures ont été avertis et ont survécus sauf Glaerun qui mourut dans l'explosion. Parmi les Dragonniers, beaucoup n'ont pas été aussi chanceux et ont péris. Seule une poignée de Dragonniers ont survécu aux combats, à l'explosion, et au poison ultérieur. Parmi eux, Vrael et Brom sont les deux seuls à avoir survécus.

Héritage de Thuviel

À cause du poison, l'île est restée inhabitable pendant un siècle. Bien que ce fût un effet secondaire du sort, cela avait été un plan à sécurité intégrée conçu en secret par Oromis, Vrael, Umaroth, Glaedr, et quelques autres, avaient jugés prudent de cacher des œufs, ainsi qu'un certain nombre d'Eldunari dans la Crypte des Âmes[2].

Les Parjures ne devaient en aucun cas le découvrir car ils risqueraient de découvrir par accident la Crypte, qui contenait l'espoir secret des dragons et de ceux qui s'opposaient à Galbatorix. Le sacrifice de Thuviel a également permis aux Eldunarí de rester cachés dans la Crypte des Âmes. Galbatorix se mit en colère, car il pensait que la totalité des œufs et des Eldunarí avaient été détruis[2].

Références

  1. Eragon, chapitre 3 : Histoires de dragon
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 L'Héritage, chapitre 56 : Révélation, deuxième partie
  3. L'Héritage, chapitre 49 : Au milieu des ruines

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.