FANDOM


Belgabad était le plus grand et le plus vieux dragon qui vivait à l'époque de la Chute. Il n'était lié à aucun Dragonnier c'était un dragon sauvage. Glaedr a affirmé qu'il était le plus grand dragon "de son temps" mais pas "de tous les temps".

C'était un lointain ancêtre de Raugmar le Noir qui lui était l'arrière-arrière-grand-père de la mère de Saphira, Vervada.

Histoire

Pendant des siècles, Belgabad a vécut en solitaire dans les régions glacées du Nord[1].

Cependant, il est venu aux secours des Dragonniers quand les Galbatorix et les Parjures ont attaqués Dorú Areaba. Malheureusement, il est mort lors de la bataille qui s'en est suivie[1]. Après sa mort, Galbatorix s'est fabriqué un manteau noir et une paire de gants à partir de ses ailes[2].

Dans le cycle L'Héritage

L'Héritage

Eragon, Saphira et Glaedr ont trouvés son squelette dans les ruines de Dorú Araeba quand ils ont visité Vroengard. Saphira a affirmé qu'elle est heureuse d'être du sang de Belgabad[1].

Plus tard, quand Shruikan a survolé le camp des Vardens près de Urû'baen, Eragon s'est demandé si Shruikan était aussi grand ou plus grand que Belgabad[3].

Apparence

Après avoir aperçu son squelette, Eragon a supposé qu'il devait mesurer au moins quatre-vingts pieds de long et quinze pieds de large. Son crâne était la partie la plus importante que le corps de Saphira. Glaedr aurait paru minuscule à côté de Belgabad[1]. Christopher Paolini a déclaré sur son compte Twitter que Belgabad était plus grand que Shruikan[4].

Personnalité

Glaedr a mentionné que Belgabad était le meilleur des chasseurs avec son immense taille[1].

Références

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3 et 1,4 L'Héritage, chapitre 49 : Au milieu des ruines
  2. L'Héritage, chapitre 68 : Le don de la connaissance
  3. L'Héritage, chapitre 61 : Un feu dans la nuit
  4. https://twitter.com/paolini/status/165273248936902657?lang=fr