FANDOM


La Mort (Andlát dans l'Ancien langage), qui fut une fois parlée par toutes les créatures, était la rupture de la vie et un fait continu du monde d'Alagaësia. Le protagoniste du cycle L'Héritage, Eragon, cherche à empêcher la mort si possible pour finalement renverser Galbatorix, mais a dû vivre la dure réalité et ses propres actions ont causées de nombreux décès, beaucoup d'entre eux infligés par sa propre main. Eragon avait déjà été touchée par plusieurs morts très personnelles; d'abord celle de son oncle Garrow, Brom, et aussi celle d'Ajihad, de Hrothgar, et d'Oromis.

Humains

La société humaine dans la culture d'Eragon avait beaucoup de croyances et de superstitions divergentes sur le concept de la mort, mais peu de structure religieuse fut unifiée sur la question. Le dieu de la Mort humain était Angvard.

Nains

Les nains ont cru en la vie après la mort, mais pensaient que l'on pouvait seulement passer de l'au-delà après avoir été enterré dans la pierre. Ils croyaient que les nains était honorés en dinant dans la salle de Morgothal.

Elfes

Les elfes, d'autre part, ne croyaient pas à toute sorte de pérennité après la mort et appelait cela "le vide". Cependant, ils ne sont pas nécessairement rigide dans ce point de vue.

Ra'zac

Les Ra'zacs tuent sans pitié et se nourrissent de chair humaine dans le cadre de leur culture.

Ombre

Un Ombre peut généralement tuer sans remords, puisqu'il est possédé par les esprits de la forme la plus mal. Un Ombre ne peut être tué que si son cœur est transpercé, sinon, il se dématérialisera, puis réapparaîtra encore plus cruel que jamais. Celui qui tue un Ombre obtient le titre de Tueur d'Ombres.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.